Impacts de la crise automobile sur la Logistique Véhicules :
Cas des échanges France / Espagne
Logistique Véhicules
|
|
|
|
 

 

 

La crise qui touche le secteur automobile depuis mi 2008 a eu des effets particulièrement importants sur les acteurs de la Logistique Véhicule opérant entre les 2 pays. Cette situation représente un "cas d'école" sur l'importance des équilibres entre différentes zones de Production / Consommation et des conséquences de changements radicaux de ceux-ci sur l'organisation des Transporteurs et sur leurs performances économiques et qualitatives.

 

La production automobile en 2008

Du fait de la crise économique et financière, les ventes de voitures neuves en Europe plongent de 14,5% en octobre 2008 (en rythme annuel par rapport à Octobre 2007) après une chute de 8,2% en septembre 2008 et 15,7% en août 2008 , selon l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) (14/11/2008).

Dans le monde

La crise touche plus que jamais le secteur automobile. En France, le constructeur Renault a fait part de son intention de réduire d'un quart sa production au quatrième trimestre de l'exercice 2008. Patrick PELATA (directeur général délégué du Constructeur) a ainsi indiqué au Parisien que le groupe « va réduire les productions sur le quatrième trimestre d'environ 25% par rapport au quatrième trimestre 2007 ». Cette réduction ne concerne pas seulement la France, mais s'applique «dans toutes les usines dans le monde» indique-t-il.
Il anticipe en outre une chute à deux chiffres du marché automobile en Europe en 2009, inférieure toutefois à 20%. L'ACEA note pour sa part un recul de 14,5% des ventes en octobre 2008 sur un an (18/11/2008).

 
 

Pour Patrick PELATA, la crise de l'automobile est structurelle. En effet :
- Les crédits, attribués trop facilement en Europe mais aussi aux Etats-Unis et en Russie, devraient se rééquilibrer après une période de surconsommation
- La part des dépenses que les ménages consacrent à l'automobile baisse aux profits d’autres domaines.
- Enfin, «Les automobilistes ont l'impression d'être de mauvais citoyens, qui détériorent l'environnement» (04/03/09)

En France

Après un ralentissement durant l'été 2008, le marché automobile français est à son tour touché par la crise, accusant une chute de plus de 7% en octobre 2008. Les constructeurs annoncent alors des réductions de production et la mise en place de chômage partiel. Les ventes de voitures particulières neuves reculent pour les deux groupes français. De manière plus prononcée chez Renault que chez PSA Peugeot Citroën, selon les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) (04/11/2008).

Le groupe Renault, quant à lui, continue de multiplier les mesures de réduction des coûts. Le Constructeur a en particulier la volonté de diminuer ses stocks en valeur de plus d’un milliard d’euros, soit d’environ 100 000 véhicules; le tout en continuant de réduire sa production (04/03/09).

En Espagne

Le marché automobile espagnol a subi sa plus forte chute depuis 10 ans. En effet, la difficulté croissante pour l'obtention de crédits dans un marché où 80% des véhicules sont financés par les banques, l'inflation, un taux de chômage élevé incitent les consommateurs espagnols à plus de prudence. Celà s'est traduit en 2008 par une baisse de 400 000 immatriculations.

Baisse de cadence des industries automobiles françaises & espagnoles en 2008

La production de véhicules en Espagne a chuté de 4,7% avec un total de 2 089 446 unités produites. La fabrication de VP a chuté de 5,4% alors que celle des véhicules industriels maintient un résultat positif sur l'année, malgré la chute de production observée à partir du mois de Septembre.

Evolution des échanges automobiles entre les 2 pays : création d'un déséquilibre significatif

L’industrie automobile française a connu une baisse de ses exportations de 12% (baisse de 1.6% en 2007) vers les 5 principaux pays Clients (Espagne, Royaume-Uni, Italie, Allemagne et Belgique).

La baisse la plus importante concerne le marché espagnol avec en 2008 une baisse de 24% des exportations automobiles de la France vers l'Espagne par rapport à 2007 (année qui avait déjà enregistrée un recul de 5.4%). Dans le même temps, les exportations de l'Espagne vers le marché français augmentent de 1% (27/02/2009)

Impacts dans la Logistique Véhicule

Pour faire face aux baisses structurelles des volumes de production automobile et des marchés de consommation en Espagne et en France, les prestataires logistiques et transporteurs ont dû repenser leur organisation opérationnelle afin de minimiser les impacts économiques.

Quelques actions menées par les prestataires logistiques :

- Annulation des contrats avec les transporteurs
- Renégociation des contrats et conditions des services avec les transporteurs ainsi qu’avec les constructeurs
- Diminution du nombre de camions en boucle ou rotation
- Changement des modes de transport (maritime ou ferroviaire pour remplacer la route)
- Refonte et optimisation des schémas de transports

Quelques conséquences inévitables :

- Déséquilibres des flottes de transport routier
- Augmentation du taux de kilomètres parcourus à vide
- Sanctions dues au non respect des engagements fournisseurs
- Pénalisations suite à la rupture des contrats fournisseurs
- Diminution de la performance des délais de livraison
- Dégradation des coefficients de chargement

 

Mentions légales